Accueil Culture Maisons traditionnelles en Russie, les datchas

Maisons traditionnelles en Russie, les datchas

5 minutes de lecture
0
0
81
datcha à la façade violette

Datcha est la combinaison de deux mots, dont « dat » qui signifie « donner » et « dar » qui désigne « cadeau ». C’est une sorte de résidence secondaire en Russie et à l’origine, il s’agit d’un gîte donné par le tsar à un membre de la cour.
D’après l’histoire, Pierre 1er le Grand utilisait ce terme pour encourager la construction des résidences d’été au début du XVIIIème siècle. Ainsi, il accordait des parcelles de terre près de Saint-Pétersbourg à quelques personnes et il vérifiait par la suite comment celles-ci ont réagi.

Les datchas russes au début du XVIIIème siècle

Les premières datchas russes étaient de simples maisons en bois dotées de terrasse et de jardin. C’étaient les endroits préférés des aristocrates pour se reposer et pour s’amuser et c’est dans ces lieux aussi qu’ils prenaient leur dîner et buvaient du thé.
A l’époque soviétique, une loi interdisait la propriété privée de la terre en Russie. Du coup, il est devenu impossible de posséder des datchas individuelles. Donc, les russes s’orientaient vers les installations récréatives de groupe de type sanatorium. En d’autres termes, les datchas étaient regroupées par occupation, c’est pourquoi on parle encore des villages d’écrivains, de compositeurs, de scientifiques, d’artistes, … en Russie.

Les datchas russes après la 2ème guerre mondiale

Après la deuxième guerre mondiale, le gouvernement russe a permis aux gens d’obtenir des parcelles de terre pour y cultiver des légumes et non pour construire des datchas. Ce n’était qu’à l’époque de Nikita Khrouchtchev que l’on autorisait aux habitants d’avoir des datchas.
Mais ce n’était pas des datchas luxueuses, il s’agissait de petit terrain avec une petite maison à étage. Et leur fonction aussi avait changé car elles sont devenues des lieux de travail plutôt que des lieux de détente et de divertissement.

Les datchas russes des temps modernes

Depuis les années 90, la donne avait changé. Les gens pouvaient posséder des biens et ils pouvaient acheter ou privatiser les datchas. Ils pouvaient même choisir le plan et la taille de leurs maisons et ils étaient libres d’exploiter les terres comme bon leur semblait.
De nombreux riches russes commençaient alors à construire d’immenses manoirs et la tradition de la construction de maisons en bois a été remplacée par la construction de maisons en briques ou en pierres avec vérandas et le confort moderne.
Les datchas ne constituaient plus des maisons d’été, elles sont devenues de véritables maisons d’habitation ou de travail. A l’heure où l’on parle, le secteur immobilier russe fonctionne comme dans n’importe quel autre pays. Les russes peuvent acheter des terrains et construire de belles maisons de n’importe quel style. Ils ont aussi le droit de posséder ou de passer du temps dans les datchas.

Load More Related Articles
Load More In Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Le cérémonial du thé au Japon

Le cérémonial ou cérémonie du thé est un grand rituel au pays du soleil levant. Il met en …